Atouts & outils Topographie Plans & maquettes numériques Images & vidéos Accueil ">Mentions légales
Topographie et surfaces
Modelisation terrain

niveaux
Méthode traditionnelle (officielle)
Grâce à l'utilisation de divers logiciels de modelage de terrain, certains travaillant sous Windows 7, sous Windows XP ou sous Linux, il est possible de modéliser de manière précise un terrain en 3 dimensions à partir des plans dressés par les géomètres ou des fichiers de points générés par leurs instruments de relevé topographiques.

Méthode alternative (estimative)
Relevé de nuages de points sur le terrain du donneur d'ordre grâce à un GPS de précision décimètrique (± 15 cm en latitude et longitude, ±30 cm en altitude post traitement), d'un altimètre afin de contrôler les données du GPS, d'un télémètre laser afin de positionner les éléments remarquables du terrain (rochers, arbres...) et d'un appareil photo afin d'illustrer les points remarquables.


Ce qui me permet, dans un premier temps, de créer une image virtuelle en 3 dimensions, autour de laquelle il est possible de tourner en tous sens.

L'avantage de ces images virtuelles est, entre autre, de visualiser l'ensoleillement et les ombres portées au cours de la journée ou d'un mois précis de l'année, mais aussi de positionner la parcelle dans son environnement et aussi
- ou surtout ? -
de positionner la ligne virtuelle où commence la vue sur mer à partir de la parcelle.

GPS

A partir de cette modélisation 3D, il m'est possible de positionner, selon les directives du donneur d'ordre, les bâtiments aux endroits exacts, selon les coordonnées de latitude et de longitude et d'insérer les contours du terrain directement
sur
Google Earth et sur Google Maps.

Une suite d'applications complexes transforme les coordonnées topographiques sphériques (latitude, longitude, élévation)
en projection orthographique (x,y,z)

selon Lambert 93 étendu: RGF93 pour la France, CC42 pour la Corse et géoïde RAC 97
afin de transférer ces données dans les principaux logiciels de dessin CAO.

Ces services ne peuvent prétendre se substituer aux prestations des géomètres experts, seuls habilités à fournir des documents officiels, juridiquement opposables quand à la topographie.